QUEL AVENIR POUR LA FOIRE INTERNATIONALE DE CONAKRY 2017 ? DÉSOLATION CE 30 MARS 2017

Conakry se réveille ce matin avec son lot de désolation.  Après le visage désolant qu’offre la réalité de l’insalubrité de la ville de Conakry, la Foire Internationale de Conakry pour l’année 2017 est à bout  de souffle.

Démarré le 23 mars 2017 dernier sous le haut patronage du Gouvernement, à travers le Ministère du Commerce, la Foire Internationale de Conakry « F.I.C » se tient sur l’esplanade du Palais Peuple. Elle vient de connaître une situation qui risque de perturber le calendrier de l’année 2017.

En effet, la forte pluie accompagnée de vent a mis sens dessus dessous les stands, au point que les exposants ont enregistrés beaucoup de grosse  perte.  Ce matin, on assiste à une scène de désolation sur l’esplanade du palais du peuple. L’enseigne de la  Foire Internationale exprime dans son état les conséquences. Les échafaudages n’ont pas résisté à la force du vent. Les bâches qui protègent les stands, sont déchirées et se trouvent en lambeaux. Les articles des artisans et commerçants se trouvent à nue le sol pour leurs  séchages.

Aux dires de quelques, personnes que notre rédaction a approché, le Ministère du Commerce a été informé de la situation.  On peut d’ores et déjà imaginer les pertes financières des Artisans, des Commerçants, en un mot des Exposants qui ont fait le déplacement à cette édition de 2017.

La Solution, serait que, l’Etat, le Gouvernement, à travers le Ministère du Commerce, vienne au secours des organisateurs qui par leurs ambitions, qui ne sont  plus à démontrer ont inscrit la foire dans une tradition en cette période de l’année. Aussi, envisager  une délocalisation du lieu de la Foire et des rencontres du même genre, par l’octroi et l’aménagement d’espace approprié et construit  pour.

L’essor de l’Artisanat, du Commerce, de l’Industrie et du  savoir-faire guinéen dépend du sérieux et de l’appui qui peut être accordé aux opérateurs  comme le C.I.E.P.EX.

Signé: L.T