MINISTERE DES HYDROCARBURES/ RÉUNION DE RÉFLEXION DES ACTEURS DU SECTEUR PÉTROLIER (RÉGLEMENTATION)

Conakry le 27 juin 2018 : Depuis sa nomination un mois jour pour jour, le nouveau ministre du département des hydrocarbures Mr Zakaria Coulibaly, dans sa proactivité a tenu une réunion de réflexion sur la problématique essentielle de la gestion et de la desserte des produits pétroliers notamment la logistique du transport et des infrastructures construites à cet effet.

C’est suite récemment à des accidents récurrents à travers le pays notamment à Mamou ou un camion-citerne est tombé et totalement cramé, à Dabola également et la semaine passée au pont de Manéah vers 20 heures, une citerne a pris feu faisant un mort. Eu égard à tous ces dommages, le ministre des hydrocarbures a présidé une séance de travail, de discussion et de réflexion ce mercredi avec tous les acteurs du secteur autour de ce sujet afin de mettre en place un certains nombres de points pour réguler et parer à d’autres accidents sur toute la chaine.

Il a été décidé et mis en place au cours de ce entretien, un Comité Technique dans lequel se retrouve les représentants de l’union des transporteurs, de cinq représentants des marqueteurs c’est-à-dire SHELL, TOTAL, VIVO, UMS, CEMAMO qui vont représenter l’ensemble des distributeurs, la société guinéenne des pétroles (SGP) qui est le dépôt aura un représentant (directeur d’exploitation) et le ministère des hydrocarbures deux représentants.

Ce comité va siéger demain à 11 heures sur les différents sujets qui seront les suivants :

  • La réglementation en termes de construction des stations qui aujourd’hui ne respecte nullement les normes standards de viabilisation et d’exploitation d’une station
  • La réglementation des horaires de circulation des camions citernes qui pour certaines compagnies est stricte jusqu’à 21 dans les villes et cela dû aux embouteillages rencontrés dans le trafic, et à 18 heures en dehors des agglomérations pour les trafics interurbains
  • L’utilisation des camions ne répondants pas aux normes requises pour le transport des produits pétroliers.

Dans le souci de la bonne marche du département, un document sera produit à l’issu du travail de ce comité et sera mis à disposition de tous les acteurs concernés ainsi que la police et les brigades mobiles de la gendarmerie pour la mise en application effective de toutes les recommandations.

La piste de solution dans un proches avenir est l’interdiction de circulation de tous les camions citernes pendant la nuit raison pour laquelle le département tient à faire participer tous les acteurs de cette chaine du circuit pétrolier qui beaucoup plus sur le terrain en guinée afin de coordonner les prises de décisions.

Un comité de suivi sera éventuellement mis en place pour suivre l’applicabilité et l’évaluation du travail qui sera fait et qui se réunira périodiquement pour faire le point.

Il est clair que  les ambitions affichées par le jeune ministre des hydrocarbures se dessinent et se mesurent à la hauteur des premières actions qu’il est en train de prendre pour la réglementation d’un secteur dont il est déjà nanti d’expériences.

A suivre

 

Lamine Toure Directeur de Publication www.dspguinée.org

Tel : 620781132