LA PASSE D’ARMES A L’ELYSEE

Un fait majeur mais très significatif et qui certainement sonne comme une passe d’armes, sur la scène politique dans la succession du Président  de la République, ALPHA CONDE, au Palais  Sekhoutoureya, s’est déroulé, au Palais de l’Elysée, lors de la Déclaration conjointe du Chef de l’Etat, français, François HOLLANDE et son homologue guinéen, en visite d’Etat et d’Amitié.

Aussi, improbable que cela puisse paraître, le Chef de l’Etat, le Président de la République ALPHA CONDE, a nommément cité : SIDYA TOURE, IBRAHIMA KASSORY FOFANA et OUSMANE BAH, comme des personnes qui connaissent l’histoire et l’amitié entre les deux Etats.

 

Peut-on à l’évidence, dire sans se tromper que le Chef de l’Etat de la Guinée, vient d’Introduire, son probable successeur ?  Si la réponse est OUI ! On peut – aussi affirmer, que par cet acte, il cherche à rassurer la France et les français que la Guinée est un pays qui veut se replacer et se placer dans la continuité, des relations cordiales nouées sous la Présidence de François HOLLANDE et de Alpha CONDE

Signé : L.T