HAC/LANCEMENT DES TRAVAUX DE L’ASSEMBLEE GENERALE ANNUELLE DE LA PLATEFORME DES RÉGULATEURS DE L’AUDIOVISUEL DES PAYS DE L’UEMOA ET DE LA GUINÉE.

CONAKRY LE 24 AVRIL 2018 : C’est sur une époustouflante prestation artistique du ballet national Djoliba de Guinée aux couleurs de l’Afrique que le complexe hôtelier RIVIERA ROYALE sis dans la presqu’ile de kaloum abrite depuis ce matin une importante délégation venue pour assister aux travaux de l’assemblée générale annuelle de la plateforme des régulateurs de l’audiovisuel des pays de l’UEMOA et de la Guinée.

Cette rencontre qui va durer trois jours, fait suite aux activités de la plateforme depuis sa relance lors de la cinquième conférence tenue à Ouagadougou, au Burkina Faso, en mars 2017, ou la Guinée de par sa présidente de la Haute Autorité de la Communication Madame Martine Condé en assure la présidence de l’année en cours 2018.

Créée en Mars 2014, la plateforme des régulateurs de l’audiovisuel d l’UEMOA et de la Guinée est un réseau dont le but principal est de permettre aux membres d’échanger sur les bonnes pratiques et de mutualiser leurs moyens pour une meilleure régulation des médias audiovisuels.

Présents à cette cérémonie d’ouverture les présidents des institutions de régulations des différents pays membres de la plateforme, d’autres  venus de la sous-région et à travers l’Afrique de par leurs représentants, des membres du gouvernement, des représentants d’institutions nationales et internationales ainsi que les médias vivement mobilisés pour l’occasion.

Après le discours du secrétaire exécutif de la plateforme Mr Ibrahima sy savane qui a insisté sur le caractère intégratif de cette plateforme qui  en ses débuts, a besoin de se consolider, de se structurer, a pourtant fait bon chemin jusqu’ici ; Mr le représentant du chef de l’Etat chargé des institutions, Mr Mohamed lamine Fofana a réitéré la volonté du chef de l’Etat de soutenir et d’accompagner cette organisation sous régionale de régulation de l’audiovisuel avant d’insister sur la nécessité de se pencher largement sur la question de l’éthique et de la déontologie dans ce métier de la communication avec le développement et le bouleversement dans le domaine des nouvelles techniques de l’information et de la communication notamment l’ère du numérique.

Pour Madame Martine Condé : « Notre plateforme est une parfaite illustration d’intégration sous régionale, une volonté de nos institutions de régulation de fédérer leurs actions et initiatives pour relever les multiples défis auxquels nos pays sont confrontés. La rencontre de conakry doit servir à l’identification et à la mise en œuvre des projets d’activités concrets dans les mois à venir. Il est temps que la plateforme s’affirme et se consolide dans le paysage institutionnel de la sous-région et du Continent ».

La rencontre de conakry sera alors une rencontre de deux jours de travaux intenses devant aboutir à des recommandations pour un futur très révélateur de cette plateforme.

A suivre……

Lamine Toure

Directeur de Publication

620 78 11 32