AUTORITE DE REGULATION DES MARCHES PUBLICS EN PROIE A DES INCENDIES REPETES

Un incendie d’origine non-établi, s’est déclaré ce matin dans les locaux de la Direction Générale de l’Autorité de Régulation des Marchés Publics (ARMP), sis au 6ème sur le Boulevard Telly Diallo, à l’immeuble Cheriff, du nom du propriétaire dans la Commune de Kaloum.

Le feu est parti du bureau d’une employée et la fumée a envahi tout le couloir du troisième étage, créant une panique générale, chez les travailleurs. Selon les témoins qui étaient sur place, quelques employés courageux ont fait l’effort, en essayant de contenir le feu par l’utilisation des extincteurs qui étaient sous leurs mains. Très malheureusement, l’incendie résistait, ce qui a conduit dans un premier temps à évacuer le troisième étage qui était pris en proie à la fumée.

Trois employés, notamment deux hommes et une jeune dame, dont le courage est à saluer ont été prisonniers des flammes. La seule issue de secours qui se présentait à eux fut de sortir par le balcon à travers une corde. Il eut plus de peur que de mal, car tous les trois employés sont sortis avec quelques blessures causées par les flammes.

Leur vie est hors de danger, même si pour des mesures sanitaires et psychologiques l’ensemble des employés ayant vécu cette scène  nécessite un suivi. Car en l’espace de trois mois cet endroit a connu deux faits d’incendies. Le premier incendie qui était survenu un dimanche avait pu être maîtrise par une équipe qui était sur place pour des travaux.

Il faut juste préciser, que l’Autorité de Régulation des Marchés Publics, créée, par la Loi L/2012/020/CNT du 11 octobre, fixe  les règles régissant la passation, le contrôle et la régulation des Marchés Publics et Délégations de Service Publics et le décret D/2014/167/PRG/SGG du 22 juillet 2014, portant organisation et fonctionnement de l’ARMP fait de cette structure un organisme spécialisé de l’Etat, placé  sous la Tutelle du Président de la République. Sa mission, consiste à la  régulation des marchés publics et délégations de service public, c’est-à-dire assurer le bon fonctionnement institutionnel et réglementaire du système des marchés publics et délégations de service public. Par ces fonctions et sur l’ensemble des trépieds (ACGPMP ; DNMP et ARMP),  elle gère 80% de l’économie nationale, car le système de passation des marchés de l’Etat, est devenu le moyen par lequel, l’Etat s’assure de la réalisation de ses missions d’intérêts publics par des privés.

Par conséquent, il serait d’un grand intérêt de doter cette structure de local pouvant l’abriter,  digne de ces fonctions et des missions qui lui sont assignées. A la différence des ARMP de certains pays africains, l’ARMP Guinée, est en location dans un immeuble du centre-ville de Conakry, et elle occupe deux niveaux de l’étage, qui figure parmi les premières constructions à niveau élevé du centre-ville. Les normes sécuritaires y font défaut, ce qui dans pareilles circonstances (incendie ou autres)  menacent dangereusement la vie de ses occupants.

Pour éviter un drame collectif qui peut couter la vie à des citoyens, il serait important d’envisager de relocaliser la Direction Générale de l’ARMP, ou de lui dédier un Site pour la construction future d’un siège digne de  sa mission.

L’ARMP, au même titre que les Directions Générales des Douanes, des Impôts et du Trésor contribue à la défense de l’intégrité de l’Economie Nationale. Elle doit par conséquent avoir un traitement digne de sa mission.

Signé : L.T

+224 620 78 11 32