UN PERFUSEUR POUR LE FNDC ET A QUELLE FIN ? LA CONTRIBUTION FINANCIÈRE CITOYENNE (CFC)

Conakry le 17/11/2019 : Le FNDC Front National Pour La Défense De La Constitution ayant vu le jour il y a de cela deux mois trois jours respectivement depuis leur premier appel à une marche généralisées sur toute l’étendue du territoire le 14 Octobre 2019.S’inscrivant sur des revendications au changement de la constitution pouvant éventuellement selon eux  ouvrir une brèche à un éventuel troisième mandat au locataire de sekhoutoureya Alpha Condé, qui pour le moment reste indemne sur la souveraineté du peuple à décider oui ou non sur cette question de référendum ?

Se matérialisant par des manifestations pacifiques à caractère politique, de grèves et désobéissances civiles, le FNDC depuis a organisé des séries de manifestations presque ponctuées par des arrestations et de pertes en vies humaines.

Le combat semble être long pour les initiateurs de ce mouvement « citoyen » ; du moment que sur l’échiquier national les avis restent partagés sur le oui et le non du changement de la constitution.

C’est dans ce cadre que le coordinateur Monsieur Abdourahmane sanoh et compagnies récemment mis en liberté provisoire par la justice, ont tenu ce lundi un point de presse pour dévoiler la nouvelle plateforme financière devant soutenir les actions du mouvement du FNDC.

LA CONTRIBUTION FINANCIERE CITOYENNE  selon le coordinateur permettra :

  • La consolidation de l’unité entre les membres du fndc et surtout le financement de ses actions qui vont connaitre une intensification dans les jours et semaines à venir
  • Couvrir les charges de coordination, d’organisation des manifestations, d’assistance sociale et judiciaire, d’assistance médicale, de logistique, de communication, des transports et déplacement et autres…..

Chaque francs payé pourrait contribuer à sauver la vie d’un démocrate, à soigner les blessures d’un démocrate, à sortir de prison un démocrate injustement arrêté, apporter assistance à des familles de personnes persécutées et à des individus qui peuvent être inquiétés dans ce combat.

Il faut cependant noter que sur le marché déjà, des gadgets commencent à faire l’objet de business aux initiales du FNDC et pour le compte de qui l’on ne sait ? il serait nécessaire pour les ténors de ce mouvement mais aussi à l’Etat de veiller à quelles fins ces fonds seront réellement destinés ?

A suivre………

 

Lamine Touré Directeur de publication www.dspguinée.org

Tel : 620781132