SOCIETE/ INQUIETUDE QUANT AUX DEUX POIDS DEUX MESURES SUR L’AFFAIRE OUSMANE GNELLOYE ET DAME KADIATOU BIRO

Conakry le 20 octobre 2021 : En point de presse l’ONG, l’observatoire des droits de l’homme de la citoyenneté et de la sécurité est revenu sur le dossier Ousmane gnelloye Diallo, dame Kadiatou biro Diallo en cours de jugement à travers cette présente déclaration :

 

Vu la déclaration du président de la transition, du CNRD en ces termes : « la justice sera la boussole qui orientera chaque citoyen ».

Vu le mandat d’arrêt contre monsieur Ousmane Gnelloye Diallo

Vu la non-exécution des mandats des mandats d’arrêts internationaux décernés contre certains guinéens par a justice guinéenne

Nous, membres de l’observatoire des droits de l’homme de la citoyenneté et de la sécurité, alertons et demandons aux nouvelles autorités, dans l’affaire opposant Ousmane Gnelloye et madame Kadiatou Diallo, le respect de l’article 9 de la charte de la transition du 27 septembre 2021 selon lequel : « Tous les citoyens guinéens sont égaux en droit et en devoir. Ils sont égaux devant la loi sans aucune distinction. Ils électeurs et éligibles dans les conditions déterminées par la loi ».

Rappelons les faits ! par voie de presse, nous avons appris que monsieur Ousmane Gnelloye Diallo aurait insulté le père de dame Kadiatou Diallo, sous prétexte que l’une des sœurs de cette dernière aurait insulté Pr Alpha Condé. Madame Kadiatou bah aurait vengé son père en agressant physiquement monsieur Ousmane Gnelloye Diallo au haut commandement de la gendarmerie devant témoins. Elle l’aurait blessé et l’aurait confirmé dans l’une de ses sorties médiatiques avant de porter plainte. Monsieur Ousmane Gnelloye fut condamné, un mandat d’arrêt décerné et exécuté plus tard à l’aéroport international de gbessia quand il tentait de sortir.

Ainsi, nous nous posons les questions suivantes :

  • Est-il vrai que monsieur Ousmane gnelloye a insulté le père de dame Kadiatou biro Diallo ? si oui, nous demandons la justice.
  • Est-il vrai que dame Kadiatou biro a agressé physiquement monsieur Ousmane gnelloye Diallo au commandement de la gendarmerie nationale ? si oui, nous demandons la justice
  • Est-il vrai que dame Kadiatou a affirmé à la presse qu’elle a blessé monsieur Ousmane gnelloye Diallo en lui administrant des coups ? si oui, nous demandons la justice

Il faut rappeler que depuis les événements du 05 septembre 2021, une certaine idée de chasse aux sorcières et de vengeance est entrain de monter dans l’opinion, qui est pourtant contraire à la toute première déclaration des nouvelles autorités du pays.

Aux magistrats de notre institution judiciaire, nous leur demandons de ne céder à aucune influence de qui que ce soit et d’où qu’elle vienne car, le principe de l’indépendance du magistrat démontre clairement que celui-ci n’est soumis qu’à l’autorité de la loi et de la loi elle seule.

En définitive nous prenons acte de l’exécution du mandat d’arrêt décerné contre monsieur Ousmane Gnelloye Diallo. Par contre, nous sommes préoccupés par la non-exécution des mandats d’arrêts internationaux décernés contre d’autres acteurs de la vie sociopolitique décernés par la justice guinéenne ceci, en violation flagrante et manifeste de l’article 09 de la charte de la transition.

A ce titre, en notre qualité de défendeurs des droits de l’homme et membre de l’observatoire des droits de l’homme, de la citoyenneté et de la sécurité, demandons l’exécution de tous les mandats délivrés par l’ancien régime ou leur annulation pure et simple.

Nous sommes et restons opposés à l’exécution sélective des mandats d’arrêt de l’ancien régime.

En tout état de cause nous nous réservons le droit d’attirer officiellement, l’attention des institutions nationales, internationales et les organisations des droits de l’homme sur cette injustice qui fragilise le vivre ensemble des Guinéens.

Avec la justice, le CNRD sera la solution de nos problèmes. Mais avec l’injustice, le CNRD sera le problème pour le bien être des guinéens.

 

Vive la justice pour que vive la Guinée

 

Lamine Touré directeur de publication www.dspguinée.org

Tel : 620 78 11 32/ 666 28 65 42

Laisser un commentaire