POLITIQUE/ LANCEMENT OFFICIEL DE LA COSAG (Coalition Sauvons la Guinée)

Le 12 octobre 2021 : Ce mardi la maison de la presse à servi de cadre pour le lancement officiel de la COSAG. Cette coalition est un creuset d’une vingtaine de partis politiques dont cinq sont à l’origine (CPUG, MOPEG, PUL, ULGD) et quinze autres en discussion et éventuellement ouverte à toutes les sensibilités du pays.

Dans une déclaration de principe dont voici les points saillants :

En faveur de l’avènement du Comité National du Rassemblement et pour le Développement (CNRD), au pouvoir le 05 septembre 2021 et en application du respect de la charte de transition, les partis politiques soussignés ont décidé de se mettre ensemble avec la convergence de leurs idéaux visant à l’instauration d’une démocratie véritable et d’un État de droit, la promotion et la consolidation de l’unité nationale, le développement économique et social, la bonne gouvernance politique et économique, la création d’une commission nationale électorale souveraine et technique, l’organisation d’élections libres transparentes et régulières. Dans la perspective des élections futures, l’éclosion de nouvelles initiatives permettra à ses partis signataires de nouer les alliances en vue de mettre au point les meilleures conditions pour aborder les consultations électorales. C’est pourquoi, tirant d’utiles leçons de leur passé, ainsi que de l’expérience accumulée des élections passées, les partis signataires de cette alliance décident de se mettre ensemble dans le cadre d’une large coalition pour le changement et l’unité nationale. Les partis signataires conviennent de collaborer à la mise en place d’un programme face à la charte de la transition qui s’articule sur les priorités ci-après dont le renforcement de la démocratie et l’État de droit à travers à la mise en place d’institution républicaine forte fondée sur la séparation des pouvoirs. La consolidation de l’unité nationale fortement ébranlée par les tendances ethnocentristes et tribalistes héritée des régimes précédents. L’instauration de la bonne gouvernance et la restauration de l’autorité de l’État, le renforcement de la restructuration des forces de sécurité pour une armée républicaine au service de la protection des institutions de la défense de l’intégrité territoriale de la défense et du maintien de la paix en Afrique et à travers le monde. Ensuite engager une profonde réforme de la représentation extérieure de la Guinée en vue de créer une diplomatie de développement patriotique compétent avec une expérience confirmée et crédible, etc…

Il faut préciser que la COSAG reste et demeure pour Monsieur Ibrahim Sacko secrétaire général, une coalition qui a pour but d’accompagner le CNRD à travers son président Mamadi Doumbouya à réussir la transition enclenchée, participer aux instances qui seront mis en place ; et en tant qu’un ensemble de partis politiques concourir à la conquête et l’exercice du pouvoir.

Lamine Touré directeur de publication www.dspguinée.org
Tel : 620 78 11 32/ 666 28 65 42

Laisser un commentaire