MSPC/REUNION MULTISECTORIELLE DE HAUT NIVEAU SUR LA PROBLÉMATIQUE DE LA GESTION DE LA CIRCULATION ROUTIÈRE : MOTRACK

CONAKRY LE 09/04/2019 : Sur instruction d’une note circulaire du ministre dans le cadre de la mise en œuvre du projet de modernisation et d’amélioration de la circulation routière, une réunion technique de haut niveau s’est tenue dans la salle polyvalente du ministère de la sécurité et de la protection civile ce mardi matin.

Cette réunion fait suite depuis près de huit mois après l’instruction du premier ministre Ibrahima kassory fofana chef du gouvernement , lors de son passage à Bruxelles à définir tous les contours d’un projet de modernisation et de dématérialisation des systèmes de contrôle de la police routière guinéenne porté et présenté par des jeunes guinéens et dénommé :MOTRACK (monitoring tracking).

La seconde présentation de ce projet nonobstant les travaux en cours avec les différents ministères concernés à connu la participation du :-conseiller principal du ministre-président du comité technique sectoriel-conseiller juridique- directeur général de la police-directeur central de la sécurité routière- ministère des transports( directeur adjoint des transports terrestres)-ministère des travaux publics- les associations des professionnels des assurances-les contrôles techniques ainsi que les porteurs du projet représenté par la société AIOSI Sarl de droit guinéen.

Ce projet comme déjà présenter précédemment dans un article datant du 03 mars 2019 intitulé « Projet d’appui à la  dématérialisation des systèmes de contrôle de la police routière » est plus que porteur d’espoir vu les avantages qu’il implique  au niveau de l’administration en termes de mobilisation des recettes, de facilité dans la gestion du parc automobile, de facilité dans les activités de la police routière et autres ….

« A date plus d’une valeur de cent mille euros sont déjà investi dans l’avant-projet et mis à disposition de la police routière en matière d’engins roulants (grues) pour appuyer les capacités de cette direction dans leur activité de dégagement  des chaussées » rappelle Monsieur Mory Kaba porteur du projet.

Aujourd’hui il est une nécessité que les autorités prennent à cœur ce projet afin d’en faire une réalité pour le bonheur de tous les guinéens.

Dans tous les cas, tout reste à croire vu le niveau d’intéressement  de toutes les parties prenantes pendant cette réunion technique de haut niveau un lendemain meilleur.

A suivre…….

Lamine Touré directeur de publication www.dspguinée.org

Tel : 620781132

Laisser un commentaire