LES 25 VILLES LES PLUS SALES DU MONDE, CONAKRY Y OCCUPE UNE PLACE DE CHOIX

Un magazine économique américain qui vient de publier, par le biais d’une consultation internationale, une liste des 25 villes les plus sales de la planète. Dans ces villes, La pollution, les eaux usées, les raffineries de pétrole, l’insalubrité dans les rues, concourent l’une à l’autre dans ce sinistre décor de fatalité humaine. Plusieurs habitants de ces villes n’ont peut-être jamais eu l’occasion – ni ne l’auront jamais- de découvrir d’autres endroits de leur vie Parmi ces villes sales, on retrouve, la vile de CONAKRY – Republique de Guinée (voir liste ci-dessous).

1. Baku, Azerbaidjan
2. Dhaka, Bangladesh
3. Antananarivo, Madagascar
4. Port au Prince, Haïti
5. Mexico DF, Mexique
6. Addis Abeba, Éthiopie
7. Mumbai, Inde
8. Baghdad, Irak
9. Almaty, Kazakhstan
10.Brazzaville, Congo
11.Ndjamena, Tchad
12.Dar es Salaam, Tanzanie
13.Bangui, RCA
14.Moscou, Russie
15.Ouagadougou, Burkina Faso
16.Bamako, Mali
17.Pointe Noire, Congo
18.Lomé, Togo
19.Conakry, Guinée
20.Nouakchott, Mauritanie
21.Niamey, Niger
22.Luanda, Angola
23.Maputo, Mozambique

Malgré l’implication de l’Armée et la création d’une Police verte pour la ville de Conakry, la situation se dégrade davantage. La ville croule sous des tonnes de déchets, aucune solution pérenne ou de véritables mesures ne sont envisagées pour lutter contre.

Conakry Capitale Mondiale du Livre 2017, La République de Guinée qui assure la présidence tournante de l’Union Africaine, deux événements qui font de la ville de Conakry un passage obligé.

Les Autorités publiques doivent s’attaquer à cette situation pour donner un autre visage à la ville de Conakry et accroître le bien-être de sa population.

Vivement des mesures fortes.