HAC/ SEANCE DE REUNION PARTICIPATIVE DES FORCES VIVES DE LA NATION AUTOUR DE LA SITUATION QUI PRÉVAUT EN GUINÉE.

CONAKRY LE 22/11/2018 : la haute autorité de la communication a abrite une réunion de concertation participative de représentants des forces vives de la nation(partis politiques, société civile, syndicats) autour de la situation qui prévaut dans le pays.

Cette communication de la HAC fait suite aux séances de travaux entamées avec les médias et les associations de presse la semaine dernière, et ce matin des représentants des partis politiques, des syndicats et de la société civile.

D’entame madame la présidente de la haute autorité de la communication madame Martine Condé a tenu d’observer une minute de silence en la mémoire de toutes les victimes des remous sociaux qui durent depuis plusieurs semaines.

Avec le durcissement des tons, la radicalisation par des discours haineux non seulement de certains communicants de la mouvance présidentielle et de ceux de l’opposition, le climat de la vie sociopolitique reste délétère et ne profite malheureusement pas à un développement quelconque . Dans cet appel à la retenue par rapport aux utilisateurs des réseaux sociaux, des médias, avec des interventions de nature à fragiliser le tissu social et à compromettre la quiétude sociale,  la déstabilisation des institutions dans notre pays; madame Martine à commencer par rappeler l’existence de la loi  L 067 sur la cybercriminalité et la protection des données à caractère privé qui sanctionnent un certains nombres de comportement qui sévissent en Guinée depuis quelques temps.

Pour dame Martine Condé » le rôle dévolu à la haute autorité de la communication avec son collège de commissaire est de fustiger les comportements des uns et des autres sur la forme des libertés d’expression consacrée par notre constitution et qui malheureusement se voit outrepasser et n’allant pas dans le sens de l’apaisement ; tous griefs contre les hommes de média doit être l’objet de saisine au niveau des autorités compétentes( JUSTICE et HAC) et la HAC pour sa part prendra des dispositions prévues par la loi à la hauteur de la forfaiture à l’encontre de toute personne se rendant coupable sans aucune considération; elle invite à une moralisation du contenu des émissions interactives dans les différents canaux de communication; avant de terminer que la vocation d’un média ne doit pas être à la seule solde d’un parti politique ou de toute autre forme d’organisation mais plutôt d’observer l’impartialité dans le traitement sans équivoque de l’information ».

Entre autres interventions Dr saliou Bella Diallo président du parti AFFIA et de la coalition de la mouvance présidentielle estime » être contre toutes les formes de violence et de continuer cette lutte aux cotés de la HAC en lui réaffirmant son soutien; et lance un appel à tous les acteurs sans exclusif d’abandonner la haine et les anathèmes au profit d’une guinée unie pour une croissance économique selon le programme du président de la République ».

D’autres par contre(françois bourouno représentant du PEDN) restent très pessimistes quant au rôle dévolu à l’état d’appuyer les organisations de la société civile dans leur tache; il invite par la suite le gouvernement à la finalisation de la mise en place des institutions de la démocratie notamment la Haute Cour de la justice mais aussi l’accompagnement des médias par la HAC pour un renforcement de leur capacité  dans le traitement et la diffusion de l’information.

Après des échanges très fructueux en recommandations, cette réunion s’est terminée par une visite guidée d’une salle de monitoring avec des appareillages de dernières générations permettant à tout moment et à tout lieu en république de guinée et dans la sous région de recevoir de façon analogique toutes les stations de radio et de télévision.

Il faut noter que cette rencontre a enregistré l’absence des représentant du principal parti de l’opposition l’UFDG et des syndicats dans leur ensemble.

Lamine Touré Directeur de Publication www.dspguinée.org

Tel: 620 78 11 324

Laisser un commentaire