BUSINESS/ l’Entreprise CIEPEX demande à être rétablie dans ses droits

Conakry le 23/10/2021 : CIEPEX par l’entremise de son directeur général Monsieur Mamoudou Sano a tenu un point de presse pour informer l’opinion publique nationale et internationale sur ce qu’a subi et en train de subir l’entreprise CIEPEX ces dix dernières années.

Il faut savoir que le CIEPEX est une entreprise qui évolue dans l’évènementiel en République de Guinée depuis près de trente ans (1991) avec des concepts : Grand Bazar-Foires Internationales-Salon des NTIC, organisés annuellement selon un calendrier dans l’enceinte du palais du peuple.

Mais il se trouve que depuis 2014 avec le gouvernement Alpha Condé le courant ne passait plus, jusqu’à ce que la présidence donne l’ordre de dégager toutes les installations de CIEPEX. Il est clairement ressorti que c’est à cause d’une personnalité politique en la personne de Monsieur Abdourahmane Sano, ancien ministre démissionnaire avec Justin Morel Junior et autres… au lendemain des malheureux événements du 28 septembre de la transition de 2008-2010, et membre de la PCUD et PDG de ladite entreprise.

Il faudra attendre en 2018 pour que le CIEPEX se voie complètement et injustement retiré tout ses calendriers d’organisation de ses événements au palais du peuple. Ce ci, faisant suite à la volonté non affichée de monsieur Abdourahmane Sano de cautionner le changement de constitution qui permettrait un éventuel troisième mandat au président Alpha Condé ; en effet monsieur Abdourahmane Sano se trouve être le coordinateur du FNDC le Front National pour la Défense de la Constitution avec les Fonikhé mengué, Sékou koundouno (balai citoyen) et Ibrahim Diallo (pcud) etc.

Aujourd’hui avec le changement de régime intervenu, la direction générale du CIEPEX pointe du doigt

  •  L’Administration du palais du peuple avec laquelle un contrat avait été formalisé pour l’utilisation des lieux ; et qui aujourd’hui aurait donné le contrat de 2021 à la structure BENEDI RECORD selon le calendrier du CIEPEX
  • Le ministre du commerce d’alors monsieur Boubacar Barry qui avait refoulé toutes les tentatives d’audiences sur ce dossier et représenté aujourd’hui par la secrétaire générale dudit ministère
  • Et estime même que BENEDI RECORD a été assisté et financé pour contribuer à nuire et faire barrage au CIEPEX dans une concurrence déloyale.

A ce jour l’entreprise CIEPEX déplore plus de quatre milliards de nos francs en perte avec des désagréments causés à 550 commerçants et commerçantes de madina ; 170 partenaires venus de l’extérieur avec des marchandises pour leur participation à la foire de 2018.

Aujourd’hui la direction de CIEPEX est en train de faire du lobbying et des communications autour de cet état de fait pour attirer l’attention des nouvelles autorités afin que l’entreprise CIEPEX soit rétablie dans ses droits.

 Éventuellement la direction de CIEPEX a noué un premier contact avec son avocat pour un procès au cas où les dommages et intérêts ne leur seront pas reversés.

A suivre…

Lamine Touré directeur de publication www.dspguinée.org

Tel : 620 78 11 32/ 666 28 65 42

Laisser un commentaire