ANIES/ ECHANGE AVEC LE RESEAU DES JOURNALISTES GUINEENS POUR LA PROTECTION SOCIALE (REJGUI-PS)

Conakry le 06/10/2022 : les locaux de l’Agence Nationale Pour l’Inclusion Economique et Sociale (ANIES) ont fait l’objet d’une rencontre d’échange entres certains professionnels des médias, spécialistes des questions d’aide et de protection sociale d’une part et d’autre part de la nouvelle équipe dirigeante de l’institution à sa tête le nouveau Directeur Général Monsieur Sayon Dembélé.

Après un tour de table de présentation bien fourni des différents participants ; le Directeur Général Monsieur Sayon Dembélé par vidéo projection et par un exercice à tenir en haleine l’attention de toute la salle à planté le décor par le contexte et la justification de la création de l’ANIES par décret présidentiel du 31 janvier 2019 ; Justification selon laquelle dans un passé récent la guinée avait enregistré une stabilisation de ses indicateurs macroéconomiques et le développement du climat des affaires à travers un boum minier qui enrichit le pays doublée de la pandémie de COVD 19I ; ce qui malheureusement contrastait avec des inégalités dans la répartition de ces richesses : – la pays classé 174 -ème sur 189 pour l’indice de développement humain des nations unis ce qui est en dessous de la moyenne-environ 60% de la population est pauvre dont 65% en milieu rural- la malnutrition, la mortalité infantile et le taux bas de scolarisation et l’analphabétisme étaient accrus- les dispositifs d’aide aux plus vulnérables et la lutte contre l’exclusion sociale restent modérés.

L’ANIES en termes d’objectifs, il était question d’orienter 2% du PIB avant la fin de 2020 pour une redistribution de la prospérité ; et pour la banque mondiale c’était d’orienter 4% de ce PIB d’ici 2025 à 40% de la population la plus pauvre, favoriser l’inclusion financière en passant de 23% actuellement à 40% la part de la population aux services et instruments financiers de base. Deux axes de politiques publiques se dégagent dans cet exercice :

— Politique d’inclusion économique et financière se traduisant par les transferts monétaires, le renforcement du capital humain et l’inclusion financière

– Politique d’inclusion productive se traduisant par l’accès à l’Energie des ménages pauvres en milieu rural, avec un appui aux petites exploitations agricoles et l’aide à l’entreprenariat.

Dans cet ambitieux projet d’aide et d’accompagnement aux populations les plus pauvres du pays le PRU-APN entendez le projet de Riposte d’Urgence en Appui au Programme NAFA reste un outil fondamental de soutien et d’assistance se matérialisant par un transfert monétaire aux bénéficiaires ; ce projet était programmer à l’intervalle Mai 2020 à JUIN 2024 avec objectif pour les partenaires techniques le développement d’un système de protection social, l’accès des ménages pauvres et vulnérables à des filets sociaux.

Une base de données obtenue selon certains critères avec l’accompagnement des partenaires techniques et financiers existe à cet effet ; et cette base de données est en cours de réactualisation dans les cinq communes de Conakry et d’autres préfectures du pays afin d’atteindre le meilleur public cible depuis la reprise des activités par la nouvelle équipe dirigeante de l’ANIES.

L’objectif principal de l’ANIES étant de toucher six millions de personnes pauvres sur toute l’étendue du territoire (rural et urbain) a déjà connu une première phase pilote qui permettais de recenser 1,5 millions de personnes pauvres et a couvert neufs préfectures (Beyla, Dabola, Kouroussa, Forécariah, Gaoual, Kindia, Kérouané, Mamou, Tougué et les cinq communes de Conakry).

La seconde phase qui débutera ce dernier trimestre de l’année 2022 et initialement prévue au premier trimestre 2021, portera sur 4,5 millions de personnes pauvres et couvrira les autres préfectures du pays en dehors du pilote, ainsi que les iles de los et Tayaki à Conakry.

Monsieur Sayon Dembélé fait remarquer que malgré les évènements sociopolitiques qui ont fortement touché la vie de la nation par des réformes institutionnelles depuis le 05 septembre et impacté les activités de l’ANIES par un arrêt momentané, les partenaires techniques et financiers sont globalement satisfaits des premières avancées du projet et ce qui a d’ailleurs valu à l’institution un financement additionnel de prés de 80 millions de dollars US pour sa reprise.

Pour sa part le REJGUI-PS après des échanges d’idées et de propositions fructueuses sur cette question d’aide et de protection sociale a suggéré :

  • La tenue d’un atelier avec le personnel responsable de l’ANIES pour une compréhension du mécanisme de fonctionnement des activités de l’institution
  • La mise en place d’une radio à l’image de la radio parlementaire qui sera essentiellement au service de l’ANIES en particuliers et en général des autres entités qui traitent des questions d’aide et de protection sociale pour la couverture de toutes leurs activités afin de mieux informer (en français, en langues locales) l’opinion nationale et internationale.
  • Un partenariat avec l’ANIES.
  • Ces échanges ont pris fin avec les notes de remerciement du directeur général à l’endroit du Réseau des Journalistes Guinéens pour la Protection Sociale (REJGUI-PS) et de tous les autres participants pour cette proactivité dans le débat.

A suivre…

Lamine Touré Directeur de Publication www.dspguinée.org

tel : 620 78 11 32

Laisser un commentaire